Ecrit par Véronique / Publié le 24/05/2022 à 16h41, mis à jour le 22/09/2022 à 09h45
visions-tf1-vous.jpg
Plongez dans le monde du paranormal avec la nouvelle série « Visions » depuis lundi 16 mai à 21h10 !

Dès le lundi 16 mai à 21h10, vous avez rendez-vous avec Visions, votre nouvelle mini-série événement de 6 x 52’ avec Louane Emera, Léon Durieux, Soufiane Guerrab, Jean-Hugues Anglade, Anne Marivin, Max Boublil, Marie-Ange Casta, Julien Boisselier ou encore Robinson Stévenin. Réalisée par Akim Isker, cette série énigmatique, tournée au cœur de la Provence, vous promet un suspense haletant et de nombreux rebondissements…

La disparition d’une fillette lors d’une fête d’anniversaire plonge un petit village provençal dans la stupeur et l’effroi. Diego (Léon Durieux), 8 ans, présent à la soirée, est témoin d’étranges visions qui alertent le capitaine de gendarmerie, Romain Sauvant (Soufiane Guerrab) et surtout sa femme, Sarah (Louane Emera), jeune psychologue scolaire. En effet, Diego raconte avoir vu la robe de Lily brûler dans un feu sans pouvoir dire où… Et si ce que voit ou dessine Diego était lié à cette disparition ? Très vite, un lien particulier se noue entre Sarah et Diego, permettant à l’enquête d’avancer. Par ailleurs, le petit garçon semble aussi connecté à des éléments du passé de Sarah, qui souffre d’un choc post traumatique. Louane Emera incarne cette femme en quête de réponses… « J’avais envie de travailler avec un enfant, ce que je n’avais jamais fait jusqu’alors, confie l’actrice. C’est un jeu particulier que je souhaitais explorer, d’autant plus que la relation entre mon personnage et celui de Diego est aussi singulière qu’importante pour résoudre l’énigme de la disparition d’une petite fille. Dès la lecture du scénario, j’ai eu à cœur de porter ce personnage, de donner corps à cette psychologue très investie dans son métier et en quête de réponses sur sa propre enfance dont elle a si peu de souvenirs…»

Beaucoup de questions pour si peu de réponses…
Au-delà de l’enquête, cette série nous fait toucher du doigt l’univers fascinant de la médiumnité, et, à travers ce don, aborde aussi la différence car, à huit ans, Diego a juste envie de mener la vie d’un petit garçon de son âge. « Dans ce film, nous avons alterné dialogues et longs silences afin de créer du mystère autour des visions de Diego, se souvient Louane Emera. Notre jeu de regard a également été important pour faire passer des messages puissants. Ces longueurs voulues par le réalisateur Akim Isker renforcent cette série qualitative, haletante, à l’image d’un film cinéma. On est toujours sur le qui-vive, la pression ne retombe pas et les questions demeurent longtemps sans réponses…», explique l’actrice, devenue proche du jeune acteur. « Notre rencontre m’a portée tout au long du tournage. Ce petit garçon est devenu une personne très importante dans ma vie. Aujourd’hui encore, nous nous appelons au moins une fois par semaine et j’échange beaucoup avec sa maman. Entre lui et moi, « ça a matché » dès notre première rencontre. Si cette sincérité existe à l’écran, elle est née de la relation que nous avons su créer tous les deux. Je n’ai que des souvenirs tendres car je me suis beaucoup amusée avec lui», confie la comédienne. 

Que cachent les visions de Diego ? Rendez-vous à partir du lundi 16 mai pour le savoir…

Recevez la newsletter
Invitations, concours, jeux...
Tenez-vous informé des dernières actualités.

Inscrivez-vous