Ecrit par Sylvie Thibout / Publié le 04/11/2020 à 17h53, mis à jour le 04/11/2020 à 19h54
Documentaire événement sur TMC-Fluctuat Nec Mergitur
À l’approche du 13 novembre, les antennes du groupe TF1 vous proposent une programmation spéciale.

Grands Reportages : « 13 novembre : le retour à la vie »  présenté par Anne-Claire Coudray : dimanche 8 novembre à 13h40 sur TF1. 

131 morts, 413 blessés. Les attentats du 13 novembre 2015 sont les plus meurtriers que la France ait connus. Lors de ces attaques terroristes coordonnées au Stade de France, sur les terrasses des cafés de l’Est parisien et au Bataclan, le pays a connu l’horreur. Mais une fois l’émotion nationale passée, que deviennent les victimes ? Depuis 5 ans, dans l’ombre, toutes essaient de se reconstruire. Un travail long et douloureux à la hauteur du traumatisme qu’elles ont vécu.

Les équipes de Grands Reportages ont suivi Patricia, Pierre, Fanny, Jean-Luc, qui ont dû apprendre à vivre après que leurs vies aient été percutées par la violence et la haine et trouver en eux-mêmes la force d’avancer :

  • Pierre, atteint d’une balle de kalachnikov au Bataclan, qui a perdu l’usage de ses jambes alors qu’il avait 25 ans. Pour autant, il a décidé de se battre. « L’idée, c’est vraiment de vivre à fond et de se donner les moyens de pouvoir le faire… ».  
  • Fanny, cachée plusieurs heures dans les toilettes du Bataclan, elle n’a pas été touchée physiquement mais très éprouvée psychologiquement. Elle a, désormais, repris le dessus « Ils ne m’ont pas tuée, je suis vivante et j’ai le droit d’être vivante… ».
  • Jean-Luc, kinésithérapeute, a volé au secours des victimes à la terrasse de la « Belle Equipe » « Vivre une scène de guerre… un événement d’une telle violence… On n’en sort pas indemne ».
  • Patricia, elle, a perdu sa fille unique, Précilia, au Bataclan. Elle avait 35 ans… 

 

« 13 novembre : Fluctuat Nec Mergitur », le documentaire réalisé par Jules et Gédéon Naudet : jeudi 12 novembre à 21h15 sur TMC.

Seize ans après le film « New York : 11 septembre », un reportage sur l’attentat du World Trade Center en 2001, Jules et Gédéon Naudet, ont réalisé une mini-série documentaire bouleversante sur le douloureux sujet des attentats survenus à Paris en 2015 : « 13 Novembre : Fluctuat Nec Mergitur ».

Pour revenir sur cette soirée cauchemardesque et interminable, une quarantaine de témoins : membres du gouvernement et politiques - François Hollande et Bernard Cazeneuve, président de la République et ministre de l’Intérieur, ainsi qu’Anne Hidalgo, maire de Paris -, pompiers, médecins, infirmiers, agents de police, membres des forces d’intervention, mais aussi victimes et survivants ayant vécu l’enfer de l’intérieur, revivent et racontent cette terrible nuit du 13 novembre 2015 et les actes de bienveillance et de bravoure dont ils ont été témoins dans les rues de Paris.

Inédit à la télévision, ce film décrit au plus près la réalité d’un pareil événement en suivant la chronologie, quasiment minute par minute, des attaques : des abords du Stade de France, aux terrasses des 6 cafés et restaurants parisiens, et le dernier assaut terroriste, le plus meurtrier, au Bataclan, la salle de concert. Avec l’aide d’images d’archives privées ou des pompiers, ce documentaire est l’occasion de faire le deuil d’une expérience traumatique et utile pour la « mémoire collective ». 

Depuis ces attentats, la devise latine « Fluctuat Nec Mergitur », littéralement « Il est battu par les flots mais ne sombre pas » symbolise la résistance face au terrorisme.

Plaque commémorative des attentats du 13 novembre 2015
Grands reportages sur TF1
Jules et Gédéon Naudet
Recevez la newsletter
Invitations, concours, jeux...
Tenez-vous informé des dernières actualités.

Inscrivez-vous