Ecrit par Eva Retou / Publié le 17/06/2022 à 14h49, mis à jour le 23/08/2022 à 17h34
En tournage Rubrique Près de Chez Vous
Actuellement en tournage dans la région Auvergne-Rhône-Alpes depuis le 30 mai 2022.

Coproduite par Habanita Federation et TF1, cette mini-série de 6 épisodes créée par Fanny Riedberger (Scènes de ménages), Anna Fregonese (Mes amis, mes amours, mes emmerdes), Sylvie Audcoeur (Une mère), et réalisée par Frédéric Berthe (Les Invincibles), aborde la thématique du cancer au travers de l’aventure hors du commun de six femmes.

Pour incarner les six protagonistes, on retrouve Alix Poisson (Parents mode d’emploi), Clémentine Célarié (R.I.S Police scientifique), Camille Chamoux (Le jour où j'ai brûlé mon cœur), Joséphine de Meaux (Nos jours heureux), Tiphaine Daviot (HP) et Claire Borotra (Face à face).

 

Découvrez le synopsis…

« Les randonneuses », c’est l’histoire de six drôles de dames que tout oppose et qui ont l’idée folle de partir en randonnée à l’assaut du Dôme de la Lauze, un sommet de près de 4 000 mètres ! Des paysages somptueux mais un défi complètement dingue, d’autant qu’elles sont toutes touchées de près ou de loin par le cancer… Malgré la difficulté des chemins de montagne, la fatigue, le découragement, les engueulades ou encore le danger, ces randonneuses vont vivre une aventure humaine qui les rapprochera pour toujours.

 

Le paysage et la lumière : deux éléments essentiels

Pour tourner cette mini-série, l’équipe de tournage accompagnée d’environ 200 figurants (dont une centaine de locaux), a principalement posé ses valises dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, notamment dans les villes de Grenoble, La Grave, Bessans et Termignon-Val Cenis.

Hormis le paysage montagneux de cette région se prêtant parfaitement au scénario, tourner en Auvergne-Rhône-Alpes était un choix évident pour la production, qui souhaitait profiter de la diversité de ses paysages. En effet, tout au long de l’ascension des personnages le décor évolue, laissant apparaître aussi bien des fleurs sauvages que de la roche, ou encore de la neige éternelle.

Également à la recherche de lumière, élément important de l’histoire, l’équipe s’est installée dans le quart sud-est de la France afin de profiter de la luminosité qu’offre la région en cette période. Le but ? Tourner dans un endroit solaire pour pallier le drame de l’histoire. Peu à peu, elle évolue au cours des scènes, marque chaque étape de l’ascension des personnages, jusqu’à baigner de lumière le sommet du Dôme lors de leur arrivée, comme un symbole de résurrection.

 

Un défi technique qui rassemble

Aussi bien pour la production que les acteurs, les scènes liées à l’ascension du Dôme de la Lauze, situé dans La Grave, ont été un challenge et ont nécessité un long travail de repérage. Pour faire face à certains chemins de montagne plutôt dangereux, l’équipe s’est entourée de guides, a dormi au sein de refuges, mais a également dû, à partir d’une certaine hauteur, emprunter des téléphériques ou encore des motoneiges, pour accéder aux lieux de tournage et acheminer le matériel nécessaire. Et comme la nature est imprévisible, l’équipe a même dû faire face à une tempête.

Finalement, tous ont vécu les conditions d’une véritable ascension, ce qui a créé une véritable cohésion de groupe.

 

Recevez la newsletter
Invitations, concours, jeux...
Tenez-vous informé des dernières actualités.

Inscrivez-vous