Ecrit par Emmanuel Porcheron Duperray / Publié le 22/09/22 à 14h47, mis à jour le 27/09/22 à 18h01
À série ambitieuse… chiffres colossaux ! Et pour que l’image soit à la hauteur de l’histoire, tout a été mis en œuvre pour un résultat époustouflant.

Vous êtes de plus en plus nombreux, chaque lundi à 21:10, à suivre la série événement de la rentrée Les combattantes, qui présente le destin singulier de quatre femmes interprétées par Audrey FleurotJulie de BonaCamille Lou et Sofia Essaïdi, qui sont projetées au cœur de l'horreur de la Première Guerre.

Époustouflante, spectaculaire, somptueuse... Les combattantes est la série événement de tous les superlatifs ! Ce sont également des chiffres impressionnants : 1 300 costumes, 3 000 figurants ou encore 130 chevaux, la série digne d'une superproduction n'a rien à envier au cinéma. Découvrez la série en chiffres !

 


 

Une reconstitution minutieuse

Pour plonger dans l’ambiance de la Première Guerre mondiale, le réalisateur Alexandre Laurent a été attentif à chaque détail, cherchant à se rapprocher au mieux de la réalité. « Pour les costumes militaires, les faits historiques, nous avons voulu rester le plus possible fidèles à la réalité. On s’est permis quelques petites entorses en étant attentifs à ne pas manquer de respect à l’histoire. Heureusement, je n’étais pas seul pour y veiller. Nous avions sur le plateau un conseiller militaire, toujours en activité, et un autre spécialisé dans les reconstitutions historiques, qui travaillait avec l’équipe costumes... »

 

 

La force d’une équipe

« J’ai regardé plusieurs films de guerre, toutes époques confondues, pour observer le traitement des scènes de combat. On en voit peu dans la série mais je voulais qu’elles soient réussies. Nous sommes allés tourner dans les Vosges. C’est Hervé Gallet, le chef déco, qui a eu l’idée du front de l’Est pour donner une autre dimension visuelle. Nous avons tourné nos scènes de combats sur d’anciens champs de bataille. En repérage, on a d’ailleurs trouvé de vieux obus. Le garde forestier nous a rassurés mais nous avions pour consigne de quitter la zone en cas d’odeur suspecte ! Je n’avais jamais travaillé 3 mois d’affilée en extérieur. Entre les explosions, les figurants, les chevaux, les endroits inaccessibles, la météo changeante… Chaque jour était un challenge ! C’est la série la plus complexe que j’ai eu à raconter. A tous les postes, chacun était passionné et acharné de travail. Je voudrais vraiment louer l’investissement de tous. C’est un projet passion ! »

 

Lire aussi :

Qui sont Les Combattantes ? Audrey Fleurot, Julie de Bona, Camille Lou et Sofia Essaïdi vous parlent chacune du rôle qu’elles incarnent dans la série

Découvrez les secrets de fabrication des plus beaux costumes de la série

Visitez l’exposition photographique "Les Combattantes : au cœur de la grande guerre, les femmes jouent le premier rôle" sur les grilles de la Gare de l’Est de Paris jusqu'au 15 octobre 2022

Les images de l'avant-première de la série au cinéma Gaumont Marignan

Regardez la série en replay sur MTYF1 et rendez-vous dès le lundi 19 septembre à 21:10 sur TF1

Découvrez d'autres articles :

Jeux-concours
Jeu terminé - TF1 Spectacle et LCI sont partenaires de cette sensationnelle exposition qui se tient à l’Orange Vélodrome de Marseille jusqu’au 5 septembre.
News
Le jeudi 4 et mardi 9 mai dernier, vous étiez environ 1 200 à découvrir en avant-première, les premiers épisodes de la nouvelle saison de HPI.
News
News
Et si on vous aidait à trouver l’âme sœur ?

Recevez la newsletter

Invitations, concours, jeux...
Tenez-vous informé des dernières actualités.

Inscrivez-vous